Bien-être au naturel sexualité

Libido féminine : comment la booster et avoir du plaisir ?

Nombres de femmes éprouvent une baisse du désir sexuel. Parfois, cela induit des tensions dans le couple. Alors comment avoir plus envie de faire l’amour et comment booster sa libido ?

La norme sexuelle

Dans la sexualité, il n’existe pas de fréquence idéale pour les rapports sexuels. Par exemple, une femme peut aimer faire l’amour 2 à 3 fois par semaine ou tous les jours. Tandis qu’une autre préférera le faire deux fois dans le mois sans que cela traduise forcément une baisse de libido.

Il ne faut pas vous remettre en question si vous avez une fréquence moins soutenue que les couples dans votre entourage. Car de toute façon, ils ne disent pas toujours la vérité et se vantent de leurs exploits. Chaque femme à une approche spécifique avec la sexualité. Certaines le feront très souvent pour libérer un stress ou bien simplement pour partager un moment de tendresse et de plaisir avec son partenaire.

Quelles sont les causes d’une baisse de libido ?

Les médicaments

Certaines molécules contenues dans les médicaments peuvent avoir une incidence sur votre libido et causer des dysfonctionnements sexuels en modifiant votre taux d’hormones. C’est le cas des neuroleptiques, des antidépresseurs, des antihypertenseurs, des anti-épileptiques et des immunosuppresseurs. Les traitements hormonaux ou de chimiothérapie modifient votre réponse sexuelle et votre désir.

La baisse de libido est souvent un effet indésirable indiqué dans la notice. Dans ce cas, vous pouvez en parler à votre médecin afin de savoir s’il est possible de changer de traitement sans que cela ait un impact sur votre santé.

La contraception hormonale

La pilule, l’implant, l’anneau vaginal, les patchs et le stérilet hormonal ont une incidence sur la sexualité. Ils entraînent un manque d’excitation et une baisse d’envie sexuelle. Les contraceptifs hormonaux diminuent le taux de testostérone dans l’organisme et modifient la réponse des neurotransmetteurs vers le cortex cérébral.

Vous pouvez remplacer votre contraceptif par un diaphragme associé à un spermicide, un stérilet au cuivre ou bien entendu par un préservatif féminin.

Les phénomènes naturels purement féminins

Pendant la ménopause, le corps subit de nombreuses modifications : arrêt des cycles menstruels, troubles urinaires, troubles du sommeil, fatigue chronique, bouffées de chaleur… La baisse de la production hormonale provoque une atrophie et une sécheresse vaginale. Ces caractéristiques propres à la ménopause engendrent des rapports sexuels douloureux et une disposition au développement d’infections gynécologiques.

La baisse de la libido est induite par un bouleversement métabolique, mais aussi par une dimension psychologique. La femme ménopausée a peur de ne pas avoir suffisamment de lubrification et de ressentir un inconfort pendant les préliminaires ou la pénétration.

Chez la femme-enceinte, la libido varie selon les trimestres. Dans les 3 premiers mois, la montée d’œstrogène et de progestérone favorise les nausées, les vomissements, la fatigue intense et les douleurs mammaires. Ces facteurs ont une influence sur le comportement sexuel. La baisse du désir est aussi liée à la peur de faire une fausse-couche, de faire mal au bébé et de manquer de sex-appeal.

Si aucun de ces éléments ne vous concerne alors les questions à vous poser sont :

  • Suis-je réellement satisfaite au lit ?
  • Est-ce que je suis plus stressée en ce moment ?
  • La fatigue émotionnelle ou physique est-elle présente ?
  • Ma relation avec mon partenaire est-elle conflictuelle ?
  • Est-ce que j’ai confiance en moi ?
  • Ai-je du temps à consacrer à la sexualité ?

L’envie de s’adonner à une activité sexuelle dépend aussi de votre psychologie, de votre état général et de la relation que vous avez avec votre partenaire.

Comment stimuler la libido ?

Lisez des livres new-romance

La lecture permet de faire travailler votre imagination et de vous évader complétement. Les récits sont généralement très explicites et le fait de ne pas avoir l’image des personnages, vous conduit à remplacer les héros par votre couple ou à imaginer un idéal masculin. D’autant plus que cela peut vous donner des idées pour vos prochains ébats sexuels.

Ma sélection de livres new-romance : la série Crossfire, la trilogie 50 nuances de Grey, les 9 saisons de Driven et les 5 tomes d’After.

Regardez des films érotiques

La sexualité passe aussi par la stimulation visuelle. Les films érotiques permettent d’alimenter la sexualité et d’éprouver du plaisir. C’est aussi une façon d’entretenir ses fantasmes et de susciter une envie sexuelle. Il n’y pas de honte à regarder un film érotique ou pornographique.

Ma sélection de films : 365 DNI, Love et 50 nuances de Grey.

Cultivez vos pensées sexuelles

La pensée est illimitée. Lorsque vous avez une image sexuelle qui vous vient en tête. Ne la stoppez pas. Enrichissez-la. Fermez les yeux et imaginez-vous un scénario même si celui-ci contient des interdits moraux. Simplement, le fait d’y penser et d’alimenter cette réflexion va vous permettre de booster votre envie sexuelle.

Agrémentez vos plats d’aphrodisiaques naturels

Les plantes contiennent de nombreux principes actifs et certaines sont même des boosters sexuels. Leurs rôles sont de lutter contre les dysfonctionnements sexuels, de stimuler la production hormonale, d’augmenter l’énergie et de favoriser la fertilité, l’envie sexuelle et la libido.

C’est le cas du maca, du safran et du gingembre. Vous pouvez retrouver ces composants en poudre et les ajouter dans vos préparations culinaires.

Stimulez les points d’accupression liés à la libido

Les points de la libido se trouvent à plusieurs endroits du corps notamment au niveau du bas des reins et sur les plis de l’aine. Le point d’accupression le plus accessible reste le point originel qui se trouve à 4 doigts en dessous du nombril. Son rôle est de stimuler le désir, d’augmenter l’énergie vitale et d’apporter du bien-être au corps et à l’esprit. Le massage se réalise avec l’index en mouvement circulaire 2 à 3 fois par jour pendant 1 à 2 minutes.

Pour finir, il est important de discuter de votre baisse de libido avec votre partenaire et de proposer de nouvelles expériences pour casser la routine. Il est primordial de s’accorder du temps et de laisser une place à la sexualité dans votre vie sans avoir de préjugés ou de rétention par crainte de jugement.

Vous pourriez également aimer...

15 commentaires

  1. Article très riche d’information et conseils. Merci pour le partage ! J’ai pris pas mal de notes. Au plaisir de lire vos prochains articles

  2. Bravo pour aborder ce sujet encore tabou. Je le retrouve assez dans la phrase « ai-je du temps pour ma sexualité « .

  3. Jamais facile d’aborder ce type de sujet et pourtant c’est important d’en parler aussi parfois; tout dépends aussi de l’éducation reçue et de la personne aussi

    1. Coucou ! Merci pour cet article plein de bonnes infos 🙂 bises, Erika

  4. Il ne faut pas non plus hésiter à casser la routine. Le toujours dans la même pièce, au même moment, et en répétant inlassablement les mêmes actions endors le cerveau qui est le moteur de la libido.

  5. The Bloomsbury Chronicles a dit :

    Bravo pour la justesse avec laquelle tu as traité ce sujet pourtant important pour nous les femmes et pas assez traité justement!

  6. Rondeastucieuse a dit :

    Cc pas évident d’en parler c’est sur, c’est des sujets encore tabou comme bien d’autres malheureusement.

  7. Merci pour ces mots. Je sais très bien d’où vient ma baisse mais malheureusement, c’est gynéco donc c’est compliqué

  8. Article hyper intéressant merci pour ces conseils toujours utiles à avoir quelque part dans un coin de la tête; je trouve le sujet de l’acupression hyper intéressant aussi d’ailleurs je ne connaissais pas ! Et pour ce qui est de l’impact des contraceptifs et autres hormones j’ai observé un changement majeur après avoir arrêté la pilule !

  9. Super article très intéressant et décomplexé 🙂 la libido des femmes peut parfois être considérée comme un tabou (à tord, évidemment), alors lire un article complet à ce sujet fait du bien !

  10. Beaucoup d’informations ! Merci pour cet article complet.

  11. Ton article tombe à pic, j’ai vraiment une baisse de libido et grâce à toi j’ai pu mettre le doigt sur les pourquoi, mais je pense que c’est vraiment une phase, j’avouerais ne pas avoir envie de me forcer, de lire, de regarder de l’érotisme … je n’ai pas la tête à ça 🙂

  12. C’est un article vraiment intéressant, merci beaucoup c’est très complet, j’aime le fait de pouvoir en parler facilement et de lire un article décomplexé 🙂 ça fait du bien

  13. Merci pour cet article intéressant.
    Un sujet rarement abordé donc c’est top d’en parler. Belle découverte 🙂

    1. Bonjour Céline ! Merci pour ton gentil commentaire 🙂 Et oui, on en parle pas assez et je souhaite ici aborder des sujets sans complexe ! A trés vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *